L’amour, notre plus grande force?

La relation corps-esprit a quelque chose de captivant. On sait depuis l’antiquité que l’un agit sur l’autre. Qui agit sur qui me direz-vous ?

A mes yeux, le corps est un merveilleux outil de l’esprit pour nous faire comprendre les messages que nous n’avons pas voulu entendre. Les « mal-a-dit » sont des outils de l’esprit pour nous faire réfléchir sur nous-même. Si la symbolique des maladies vous intéresse, je ne peux que vous conseiller les livres de Bernard Thion ou de Jacques Martel.

De manière plus générale, il est clair que notre manière de penser influe sur notre corps. Qui n’a pas un pic de forme quand le bonheur est au rendez-vous ?! Si vous vous sentez bien moralement, il a des chances que tout aille bien. L’inverse est également vrai.

En résumant, cela signifie que si vous apprenez à dompter votre esprit, vous arriverez à influencer votre corps avec tout ce que cela implique.

L’être-humain n’a-t-il pas là un pouvoir extraordinaire entre ses mains ?! Le tout est de savoir comment manier cet atout !

Pour vous le démontrer, je me permets de vous relater une expérimentation du Dr. Deepak Chopra :

Dans les années 70, le Dr Deepak Chopra a fait une étude à l’université de l’Ohio afin de reproduire les symptômes d’un arrêt cardiaque. Dans ce but, son équipe a donné un régime à haute teneur en cholestérol, extrêmement toxique, à des lapins. Des symptômes significatifs se sont manifestés dans tous les groupes de lapins à l’exception d’un groupe -dans lequel on constatait une réduction de 60% des symptômes par rapport aux autres groupes-. Intrigués les chercheurs ont tenté de comprendre ce qui rendait leurs systèmes immunitaires si résistants. Fortuitement ils ont découvert que l’étudiant chargé de nourrir ce groupe de lapins aimait les cajoler avant de les nourrir. Cette marque d’amour systématique a permis aux animaux de surmonter la toxicité du régime. Naturellement d’autres chercheurs ont recréé des expériences similaires afin de s’assurer qu’il y avait là une corrélation. Et devinez… Les résultats convergent : les marques d’amour et d’affection régulières peuvent aider à surmonter les difficultés même d’ordre physique.

Outre l’aspect extraordinaire de cette expérimentation, il est clair que l’amour que l’on reçoit nous aide à affronter les obstacles sur notre route. Même à plus petite échelle.

Je pourrais vous écrire tout un paragraphe sur l’importance d’être entouré mais ce n’est pas mon intention. Vous n’êtes pas sans savoir que nos relations sont le miroir de notre relation à nous-même. Et c’est cet aspect-là qui m’intéresse. 

Aucun changement ne peut tenir dans le temps s’il n’est pas conclu de vous à vous. Changer pour l’autre est une illusion. Vous ne savez changer que ce qui dépend de vous. Sur le reste, vous n’avez pas de prise. Vous pouvez tenter de changer pour les yeux de votre bien-aimé(e) mais est-ce pour autant qu’il ou elle vous aimera plus ? Est-ce pour autant que vous vous sentirez mieux ?

 A mes yeux, la réelle prise de conscience est de changer pour vous aimer plus, changer pour honorer la personne que vous êtes.

Comme vous l’avez lu avec l’expérience des lapins, l’amour peut aller jusqu’à sauver des vies. La question est : comment vous aimez-vous ?

La meilleure façon d’avoir la réponse est de regarder comment vous vous comportez avec les autres. Comme je vous l’ai dit, nos relations extérieures sont le miroir de notre relation à nous-même. Voyez comment vous traiter les autres et vous verrez comment vous vous traitez vous-même.

Il n’y a aucun jugement à avoir sur la manière dont vous vous aimez. L’important est de savoir où vous en êtes par rapport à vous. La vie n’est qu’un perpétuel changement, votre amour pour vous-même peut donc évoluer à son rythme.

Faire le point est une première étape. Soyez indulgent avec vous-même. Vous méritez d’être traité avec douceur. Vous méritez votre compassion. En fait vous méritez l’attention et l’amour que vous êtes capable de donner à vos proches. Si vous savez offrir ce cadeau aux autres, c’est que ces ressources sont en vous. Permettez-vous de vous les offrir.

Vos pensées entrainent des paroles. Ces paroles génèrent des images. Ces images provoquent des émotions qui vous poussent à agir. Vos actions sont en quelque sorte le résultat de vos pensées et des croyances assimilées. 

En prêtant attention à vos pensées, vous serez en mesure de changer les actions qui vous dérangent. En changeant vos actions, vous changez vos croyances.

With love,

Hélène

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s